YAOURT A LA CREME DE CALISSONS

Publié dans Desserts

IMG_6206 IMG_6211

Allez !!! Je vous offre cette sublime recette pour finir la semaine tout en sucre. Une recette qui réchauffe le coeur et les membres. Mais bon dieu !!! Mais c'est quoi ce temps !!!!! Je veux rester à la maison, je veux rester sous la couette, je veux paresser en regardant un bon film mais qu'il soit débile pour ne pas trop travailler ma cervelle, je veux déguster mon yaourt à la crème de calissons doucement, savoureusement, tout en prenant mon temps et sans regarder l'heure.
Je veux glander !!! Mais je ne peux pas !!! Ce n'est pas de ma nature !!!! Bon allez je vais de ce pas tabasser
la Minouche, ca va me détendre et si Pascale veut bien me donner un coup de main ca ne sera pas de refus. Marie, prends ton train t'es de la partie :)

Bon week-end

Histoire

Les écrits les plus anciens relatifs aux yaourts sont attribués à Pline l'Ancien, celui-ci ayant remarqué que certaines tribus ê barbares savaient ê épaissir le lait en une matière d'une agréable acidité . On considère aujourd'hui la Bulgarie qui était jusqu'en 1878 sous la domination ottomane comme le pays inventeur du yaourt. Néanmoins certains estiment que le yaourt provient d'une région du Moyen-Orient qui est aujourd'hui l'Iran ou le Kurdistan. Les techniques traditionnelles encore utilisées dans cette région consistent à fermenter le lait par un va-et-vient de ce dernier dans un ê sac de peau de mouton voire de chèvre. Il existe des preuves de l'existence de produits laitiers fermentés dans un but alimentaire depuis au moins le IIIe millénaire av. J.-C.. Les premiers yaourts résultent probablement d'une fermentation spontanée, peut-être au contact des bactéries sauvages résidant à l'intérieur des sacs de peau de chèvre utilisés pour le transport du lait.
Le yaourt fait sa première apparition en France grâce à François Ier qui, souffrant de problèmes digestifs, fait appel au sultan de Turquie qui lui envoie d'Istanbul un médecin qui le guérit en le soumettant à une cure de lait de brebis fermenté.IMG_6207
è la fin du XIXe siècle, le bactériologiste russe Elie Metchnikoff, prix Nobel de biologie en 1908, s'interroge sur le lien attribuant au yaourt la longévité des montagnards du Caucase et des Balkans. Il découvre, en fait, les effets positifs du yaourt sur les désordres intestinaux des nourrissons.
(source wikipedia)

Pour 8 pots de yaourt
Préparation : 20 min
Cuisson : 9 h
Repos : 3 à 4 h

Ingrédients :

- 1 litre de lait entier
- 1 yaourt nature
- 4 cuillères à soupe de crème de Calissons
- 1 cuillères à soupe de lait en poudre

Préparation :

Mettez le lait entier et le lait en poudre dans une casserole, ajoutez la crème de calissons, mélangez et laissez chauffez sur feu doux jusqu'à ce que la crème fonde dans le lait.
Laissez le tout refroidir complètement.
Ajoutez le yaourt petit à petit tout en fouettant le mélange.
Remplissez les pots puis les mettre dans la yaourtière pour 9 heures
Après ce temps, mettez les pots de yaourt au frigo pour un temps de 3 à 4 heures puis dégustez.

IMG_6213

Imprimer la recette

Commenter cet article

Faten 04/11/2008 00:05

ça a l'air divinement bon, j'adore. Bise

Miss Coralie 02/11/2008 17:10

Humm, je dis Oui de suite à ces yaourts !

soso 02/11/2008 09:40

encore une bonne excuse pour utiliser la crème de câlisson, j'adhère tout de suite !

sab 02/11/2008 00:14

oh la la , ça doit etre démentiel

Michelotte 01/11/2008 13:11

Il y a de l'orage dans l'aire je crois Paprikas , ne te laisse pas envahir par des mots défend toi ..LOL...Peux tu me dire ou tu trouve cette crème de calissons ?...j'aimerais bien esseyer de les faire ces yaourt.calin de Michelotte