PAIN DE MIE AUX ECORCES D'ORANGES CONFITES

Publié dans Viennoiseries

IMGP2622 IMGP2632

Je viens de m'apercevoir qu'il n'y avait pas de recettes de pain de mie dans ma catégorie "Viennoiserie", alors je tenais absolument à y remédier :)
Je vous propose un pain de mie parfumé avec des bons morceaux d'écorces d'oranges confites. Vraiment, j'adore. Le gout et le parfum de l'orange imprègne bien la mie. Ca a fait mon bonheur ce matin et pour couronner ce délice j'ai tartiné mes tranches de pain de mie d'une très bonne marmelade d'oranges que ma chère
Pascale a eu la gentillesse de m'offrir, une femme et une blogueuse que j'adore.
Bon lundi viennoiserie.

Histoire

Le pain que nous consommons aujourd'hui résulte d'un long cheminement historique, technologique et gastronomique. L'histoire du pain commence en 8 000 av. J.-C. avec le début de l'agriculture dans la région du Croissant Fertile, située à la frontière de l'Iran et l'Irak actuels. Elle se développe au cours de l'Antiquité avec l'avènement des civilisations méditerranéennes (égyptienne, grecque et romaine). Farine, eau, sel, levain : les égyptiens tenaient d'ailleurs déjà la recette du pain, qu'ils enrichissaient parfois de graisse, d'çufs ou de miel.
On attribue l'invention du pain aux Egyptiens, qui l'auraient découvert par hasard. De la pâte à pain sans levain (eau, lait et farine d'orge et de millet) aurait été oubliée, se serait ê gâtée , mais aurait tout de même été cuite, permettant la découverte du pain avec levain. C'est en Egypte qu'on a retrouvé les plus anciennes représentations de pain, datant du IIe millénaire av. J.-C..
Dès la Renaissance, le développement des sciences profite à la technologie meunière et boulangère : les premiers travaux scientifiques applicables à la levure bénéficient de l'invention du microscope par le hollandais Antonie van Leeuwenhoek (1677) ; la fermentation par la levure de bière se développe ; le pain se diversifie et les pains grossiers (de pois, de fèves ou de glands) n'apparaissent plus qu'en période de disette.
Au XIXe siècle, les pétrins mécaniques apparaissent et les machines à mouture se perfectionnent. En 1860, Louis Pasteur identifie la levure comme le micro-organisme responsable de la fermentation alcoolique et montre qu'elle peut vivre aussi bien en présence qu'en l'absence d'oxygène. Elle se multiplie dans le premier cas et réalise une fermentation dans le second. Les levures de distillerie d'alcool de céréales remplacent les levures de bière. A partir de 1867, la fabrication industrielle de la levure se développe.
Au XXe siècle, la mécanisation des opérations de panification s'accentue. Les fermentations sont de mieux en mieux maîtrisées, soutenues notamment par une recherche active qui touche une meilleure connaissance du métabolisme des levures, la sélection des souches et l'amélioration des techniques de fabrication.
(source wikipédia)

Pour 6 personnesIMGP2624
Préparation : 30 mn
Repos : 3h
Cuisson : 30 mn

Ingrédients :

- 450 g de farine
- 14 cl de lait
- 10 cl d'eau
- 30 g de beurre fondu
- 1 cuillère à soupe de sel
- 2 cuillères à soupe de sucre
- 20 g de levure boulangère fraîche
- 50 g d'écorces d'oranges confites

Préparation :

Dans un saladier, mettre la farine. Faites un puits : mettre la levure que vous avez préalablement mélangé avec un peu d'eau. Ajoutez le sucre, le sel, le lait, l'eau et le beurre fondu. Mélangez le tout avec votre main puis ajoutez en dernier les écorces d'oranges confites coupées en cubes Mettre la pâte sur un plan de travail fariné et commencez à pétrir jusqu'à ce que la pâte soit ferme. Pétrir énergiquement pendant 10 mn.
Formez une boule que vous remettez dans le saladier. Couvrir avec du film alimentaire et laissez lever dans un endroit tiède pendant 2 h.

IMGP2612IMGP2613
IMGP2616IMGP2618

Lorsqu'elle a doublé de volume, pétrissez-la à nouveau pendant 3 min, confectionnez des boules de la même épaisseur ou bien étaler la pâte en un rectangle puis roulez-la pour obtenir un long pâton. Coupez-le en grosses tranches identiques.
Les disposer dans 1 moule à cake bien beurré. Laissez gonfler pendant 1h.
Préchauffez le four à 200 .
Mettez à cuire pendant 30 mn. Après cuisson, laissez refroidir sur une grille.
Dégustez avec du beurre, marmelade, confiture et autres.

IMGP2629

Imprimer la recette

Commenter cet article

Marie-Pierre 20/06/2008 15:37

Je m'en préparerais bien un pour mon p'tit dèj du week-end !!! trop tentante !!!!

maida 08/06/2008 18:42

on peut pas passer indifférent face à cette tendresse!!

Choumie 06/06/2008 19:11

Les photos me plaisent tant que ça va être ma prochaine confection de boulange ! MErci

*manue 04/06/2008 07:35

trop bon trop bon !!la journée démarre bien avec ces tartines là!

sam's cook 03/06/2008 19:20

je m'en ferai bien pour le petit déj!