Beignets Tout Chocolat

Publié dans Viennoiseries

Recettes-Mars-ea-7306-1.jpg Recettes-Mars-ea-7313-2.jpg

Je voulais sortir de l'ordinaire, j'avais envie de beignets et je me suis dis "Pourquoi pas une pâte 100% chocolat ?!"
Je voulais pousser la gourmandise jusqu'à les fourrer de chocolat mais je me suis abstenue !


Histoire

Arbre tropical pouvant atteindre 4 à 12 m de hauteur, le cacaoyer produit environ 150 fruits chaque année. Ces fruits, appelés cabosses, dont la couleur varie du jaune à l'orange, renferment une trentaine de fèves de cacao bleuâtres plus ou moins grosses, longues ou aplaties selon la variété.
A l'heure actuelle, la majeure partie de la production mondiale vient d'Afrique de l'Ouest, et notamment de la Côte d'Ivoire qui en cultive près de la moitié. Les autres grands producteurs de fèves sont le Ghana, l'Indonésie, le Nigéria, le Brésil, le Cameroun et l'Equateur.
Le cacao, de l'aztèque cacahualt, était à l'origine consommé sous forme liquide par les Aztèques, qui le mélangeaient à la farine de maïs pour donner le xocolatl, littéralement eau amère. Très précieuses aux yeux de ces populations, les fèves de cacao servaient également de monnaie d'échange.
Alors qu'en 1502, Christophe Colomb est confronté à ces fameuses fèves, il n'y voit pourtant aucun intérêt. Ce n'est qu'en 1524 que Hernan Cortés ramène de son périple au Mexique le cacao, auquel les Espagnols ont la brillante idée d'adjoindre du sucre. Dans le but de répondre à une demande grandissante, Espagnols et Portugais décident d'implanter peu à peu des cacaoyers en Afrique, tandis que les Hollandais privilégient l'Asie du Sud-Est. Ce n'est qu'à la suite du mariage de Louis XIII à Anne d'Autriche, fille du roi d'Espagne en 1615, que la France découvre le chocolat.
Longtemps consommé en boisson, il faut attendre le 17ème siècle pour goûter le chocolat sous forme solide, puis le 19ème pour déguster les premières tablettes. Ces avancées successives sont le fruit du travail des premiers chocolatiers tels le hollandais Van Houten, le Français Meunier ou l'Anglais Cadbury. Des noms qui, aujourd'hui encore, sont associés à des marques de chocolats prestigieuses. 

Comment fabrique t-on le chocolat ?
Les fèves de cacao sont recouvertes d'une pulpe blanche gluante qui servira à une première fermentation au soleil, au cours de laquelle les premiers arômes de cacao se développent. Elles sont ensuite triées, nettoyées, torréfiées, puis concassées, et enfin réduites en poudre, afin d'être mélangées au beurre de cacao et au sucre pour donner le chocolat.
A travers les différentes étapes de la fabrication du chocolat, le cacao va apparaître sous diverses formes. On distingue ainsi la pâte de cacao, masse onctueuse et amère qui contient encore 45 à 65 % de beurre de cacao, matière grasse naturelle du cacao extraite par pression que l'on ajoute à la poudre de cacao pour donner la pâte du même nom. (Source l'Internaute) Recettes-Mars-ea-7308-3.jpg


Pour 6 personnes 
Préparation : 30 min 
Repos :  3h
Cuisson : 5 min


Ingrédients pâte :

- 225 g de farine
- 25 g de cacao en poudre
- 5 g de sel
- 25 g de sucre
- 15 g de levure de boulanger fraîche
- 2 oeufs
- 2 cuillères à soupe de lait
- 1 cuillerée à café d'eau de fleur d'oranger
- 40 g de beurre mou

Ingrédients cuisson et finition :

- 1/2 litre d'huile neuve pour friture
- 100 g de sucre 


Préparation :

Dans un saladier, versez la farine et le cacao en poudre puis creusez un puits, ajoutez le sel et le sucre puis la levure émiettée en évitant de la mettre en contact direct avec le sel. Versez les oeufs, le lait et l'eau de fleur d'oranger. Mélangez le tout avec vos doigts jusqu'à incorporation totale. Ajoutez le beurre. 
Mettez votre pâte sur un plan de travail puis commencez à la pétrir puis à la soulever et à la rabattre pendant une dizaine de minutes. 
Façonnez la pâte en boule et laissez-la reposer pendant 2 heures.
Après la pause, prenez votre pâte puis l'étalez tout de suite à 2 cm d'épaisseur. Découpez-y des ronds à l'aide d'un verre de votre choix.
Déposez les beignets sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et recouvrez les délicatement de film alimentaire (il ne faut pas serrer). Laissez lever 1h à température ambiante.
Dans un Tupperware, mettez le sucre. Laissez de côté.
Faites chauffer l'huile à 160-180°.
Mettez les beignets dans l'huile par séries de quatre pour maitriser la cuisson, faites-les frire des deux cÔtés. Retirez-les et déposez-les sur du papier absorbant.
Laissez les beignets tiédir juste un petit moment le temps qu'une autre série cuise, puis les disposer par quatre ou cinq dans le Tupperware, fermez la boite puis secouer le tout. C'est une méthode très rapide et enrobage total garantis.

Commenter cet article

Anabel 15/03/2014 20:32

Echec total pour ma part. Sniff. Pas habituée aux beignets et fritures.

Mae 04/03/2014 19:03

C'est très original ça donne envie! A tester ! Merci

Julie 18/03/2011 23:16


Ils ont l'air ultra-moelleux, et terriblement gourmands !! Vous avez dû vous régaler :)


paprikas 21/03/2011 11:22



C'était le cas Julie :)



féenoménale 15/03/2011 19:54


mmmh bien gourmand, aspect truffe, j'adore !


paprikas 16/03/2011 09:51



C'est vrai qu'ils ont un petit air truffé :p



Rosa 13/03/2011 20:01


Des beignets qui donne très envie! Quelle texture moelleuse.

Bises et bon lundi,

Rosa


paprikas 16/03/2011 09:53



Merci Rosa :)


Bises