Bonhomme en Crêpes et Gelée de Mûres

Publié dans Gateaux

Bonhomme-de-crepes-et-gelee-de-Mures.jpg Bonhomme-en-crepes.jpg 

C'est bientôt la chandeleur ! Les enfants raffolent de cette période car ils savent qu'ils vont manger des crêpes à gogo :) Et pour qu'ils s'amusent encore plus, Bonne maman a eu la bonne idée de proposer des recettes de crêpes simples et ludiques avec des formes qui épateront vos enfants et qui l'inciteront à mettre la main à la pâte !
Et parmi la sélection de recettes, il y a celle que j'ai préparé. C'est des crêpes que j'ai badigeonné de gelée de Mûres et que j'ai empilé pour former un gâteau puis découper en forme de bonhomme avec un emporte pièce ! Je peux vous assurer que l'effet fût bluffant ! Les enfants ont adorés et ils se sont même fait des tirages au sort sur qui va manger la tête ou les pieds :))

Histoire
Les premières évocations de la mûre remonte à la Bible, à l'époque de Jonathan. Les anciens Grecs avaient une bonne connaissance de ce petit fruit tout comme la framboise, puisque ces baies tenaient une place dans la mythologie antique. Ainsi, ils la surnommaient "le sang des Titans" en référence au sang des Titans répandu lors de la lutte contre les Dieux.
La mûre est une petite baie juteuse aux saveurs typées, acidulées et aux notes boisées. Cette baie est un fruit dit "composé", c'est-à-dire qu'il présente des drupéoles (petites boules) disposées autour du réceptacle, qui de vert, deviennent rouges, puis noires lorsque les mûres sont arrivées à maturité. Elle appartient à deux types de famille selon son espèce. On distingue la mûre issue du mûrier, qui fait partie de la famille des moracées et la mûre sauvage issue de la ronce, faisant partie de la famille des rosacées. Lorsque l'on mélange les mûres de murier et les mûres sauvages, cela s'appelle de la muroise.

La mûre du mûrier :
- le mûrier noir : Originaire de l'Iran, il fut importé en Europe par la Grèce et la Méditerranée. Le mûrier noir rassemble de nombreuses variétés de mûres telles que la perle noire, l'Himalaya, Thornless evergreen, etc.
Ce fruit de couleur noir violacé est du même calibre qu'une grosse noisette, soit plus gros que la mûre sauvage. Sa teinte foncée s'explique par une forte concentration en anthocyanes, un pigment violet.

- le mûrier blanc : Originaire de Chine, il était planté principalement pour la culture des vers à soie. Sa couleur tend vers le blanc-rosé. Il fut amené en France par le commerce de la soie. Ainsi on le retrouve aujourd'hui dans la région lyonnaise et près du Rhône. Cependant, cette variété se fait de plus en plus rare.

La mûre sauvage : Cette mûre pousse sur de nombreux chemins de campagne et en forêts. Elle est plus petite et moins charnue que la mûre du mûrier. Son goût est, certes, moins sucré, mais elle a plus de caractère notamment une saveur acidulée très prononcée. Cette variété de mûres se rapproche beaucoup des framboises. Chaque année, nombreux sont ceux qui la cueillent ; mais attention à ne pas ramasser celles près du sol qui pourraient être victimes de déjections animales !


Pour 4 personnes
Préparation : 30 min
Repos : 30 min
Cuisson : 2 min

Ingrédients :

- 200 g de farine
- 2 oeufs
- 4 cuillères à soupe de sucre
- 60 g de beurre fondu
- 40 cl de lait
- Sel
- Gelée de Mûres Bonne Maman
- Sucre ge glace pour décoration
- Emporte-pièce Bonhomme

Préparation :

Mélanger la farine, le sucre et le sel dans un grand saladier.
Faire un trou au centre et y déposer les oeufs. Remuer doucement en mélangeant petit à petit.
Mélanger le beurre fondu au lait. Verser ce dernier progressivement dans le saladier tout en mélangeant la préparation énergiquement.
Il est important de verser le lait au fur et à mesure de manière à éviter les grumeaux.
Une fois que la pâte est parfaitement lisse, la faire reposer 1 heure au réfrigérateur.
Faire chauffer la crêpière, et la graisser avec un coton imbibé d'huile.
Verser une louche de pâte, attendre que les bords de la crêpe colorent pour la décoller à l'aide d'une spatule. Une fois qu'elle se détache bien, retourner la crêpe et la cuire encore 1 minute environ.
Déposer la crêpe sur une assiette puis la badigeonner de gelée de mûres puis cuire une autre crêpe et refaire l'opération jusqu'à empiler 10 crêpes farcies à la gelée de mûres. Au final, on obtient un gâteau de crêpes.
Mettre le gâteau de crêpes au frigo pendant 30 minutes.
Sortir le gâteau de crêpes du frais puis enfoncer dessus un emporte-pièce en forme de bonhomme afin d'obtenir des petits gâteaux de crêpes en forme de bonhomme.
Déposer-les sur une assiette, les saupoudrer de sucre glace puis dessiner les yeux et la bouche du bonhomme avec la gelée des mûres.
Déguster.

Si vous voulez me suivre sur Ma Page Facebook, c'est par LA 

Commenter cet article

Cookismo 29/01/2014 21:05

Oooh, c'est une chouette idée ! J'ai un emporte-pièce bonhomme géant dont je ne savais quoi faire... Maintenant, je sais :-) Merci ! Christelle

BBSOHO 29/01/2014 14:55

Faire des crêpes est amusant avec les enfants, mais finaliser par le montage d'un bonhomme est génial!!

Une belle idée à laquelle je n'avais pas pensé alors que je fait des montages saumon et fromage frais ou des wrap avec cette pâte là, mais sans sucre.

Super Nadia, une bonne idée comme toujours!!

Pomme 29/01/2014 13:50

il doit avoir un joli succès auprès des enfants !

LadyMilonguera 29/01/2014 11:17

Ces bonhommes sont à croquer !

diététique à domicile 29/01/2014 11:10

Quelle bonne idée que ces petits bonhommes en pâte à crêpe pour la chandeleur ! Je les trouve vraiment trop mignons.