Brownies café-Chocolat pour un café gourmand

Publié dans Desserts

Photos-Paprikas-9694-2.jpg Photos-Paprikas-9682-1.jpg 

De temps en temps, j'adore servir des cafés gourmands pour le dessert, ca clôture un repas en prenant un dessert et un café en même temps.
Dernièrement, j'ai reçu la machine expresso Favolla de Lavazza, c'est une nouvelle machine expresso à capsules, elle est très fonctionnelle, simple et à l'esthétisme très scandinave. Très beau cadeau de noël !
J'ai préparé mon café gourmand avec la capsule Divinamente (un café dense, raffiné aux notes chocolatées) accompagné avec des brownies au café et au chocolat noir et puis mes fameux sablés à la vache qui rit, la recette c'est par LA (ils ont fait un sacré tour sur le net), j'ai décoré mes sablés avec du sucre coloré noir, je trouve cela très chic et assez inattendu. Si ca vous tente, c'est par ICI

L'origine du café, entre légendes et traditions religieuses.
Les histoires relatives au café sont nombreuses ; néanmoins nous en retiendrons deux.
Celle du berger Kaldi, relatée dans un des contes des Mille et Une Nuits, reste certainement la plus fameuse. Alors qu'il faisait paître ses chèvres dans les montagnes d'Arabie, Kaldi découvre des arbustes couverts de petits fruits rouges. Ayant remarqué l'excitation qui s'emparait de ses bêtes après avoir brouté sur les collines, le berger choisit d'en parler aux « moines » soufis (ascètes musulmans) présents dans la région. Ces derniers décidèrent d'aller cueillir ces fruits, les firent sécher et préparèrent une infusion qu' »ils burent avec délice. Bientôt, ils furent gagnés par une agitation fébrile qu'ils assimilèrent à une révélation divine.

Au VIIème siècle de notre ère, en Arabie, le Prophète Mahomet annonce la nouvelle religion révélée, l'Islam. La tradition rapporte qu'un jour, alors qu'il est souffrant, l'Ange Gabriel envoyé par Allah, lui offrit une boisson noire pour le réconforter. Après avoir bu le breuvage, Mahomet recouvra la santé et sa force de jeune homme. Il appela ce breuvage « qah'wa' »qui signifie aujourd'hui « café » en arabe.

De l'Orient à l'Occident, le café connaît une formidable ascension.
C'est au XVIème siècle que les Européens découvrent le breuvage grâce aux Ottomans. Ces derniers, depuis leur expédition en Egypte en 1517, en ont fait un mets délicat apprécié de la « Sublime Porte », Istanbul, capitale de l'Empire Ottoman. Son succès est immédiat.
Dès 1615, le café se diffuse sur l'ensemble du continent, soit cinq ans après le thé et de nombreuses années après le cacao, introduit par les Espagnols en 1528.
Cest indubitablement dans la ville de Venise, prospère grâce, notamment, à son commerce avec l'Orient, que sa consommation est la plus répandue. Il en est de même dans la Cour du « Roi Soleil », où « l'eau noire », don de l'ambassadeur ottoman Soliman Aga, fait son entrée officielle en 1669.
Son succès est tel que certains religieux italiens ont demandé son excommunication, pensant qu'il ne pouvait être que le fleuve du diable. Le pape Clément VIII (1592-1605) a même proposé de le faire baptiser afin d'en faire un vrai breuvage chrétien !Photos-Paprikas 9692-3
De la légende à l'histoire, le café n'en demeure pas moins une préparation reconnue et appréciée. Après le thé, puis le cacao, le café acquiert, à son tour, ses lettres de noblesse.

Pour 4 personnes
Préparation : 20 min
Cuisson 20 min

Ingrédients :

- 140 g de chocolat noir
- 50 g de noix concassés
- 100 g de beurre mou
- 2 oeufs
- 40 g de farine
- 50 g de cassonade
- 10 g de café soluble
- 1 pincée de fleur de sel

Préparation :

Préchauffez le four à 180°C.
Hachez le chocolat et faites-le fondre dans une casserole au bain-marie.
Dans un saladier, mélangez la cassonade avec le beurre en pommade jusqu'à obtenir un mélange mousseux. Ajoutez les oeufs, la farine tamisée, la fleur de sel, les noix hachés grossièrement et le café soluble. Puis versez par-dessus le chocolat fondu. Mélangez.
Versez la préparation dans un petit moule carré (20 x 20 cm), faites cuire au four pendant 20 minutes environ. Laissez tiédir.
Démoulez le brownie refroidi, posez-le sur du papier sulfurisé et coupez- le en rectangles.

Si vous voulez me suivre sur Ma Page Facebook, c'est par LA   

Commenter cet article

Virginie d'Une Pincée de Gourmandise 13/01/2012 12:46

Chocolat et café est une association qui fonctionne toujours, d'autant que le café fait ressortir le goût du chocolat

getz 30/12/2011 12:23

J'ai fait illico hier ce brownie et il est comme j'aime...merci pour cette recette et ton blog est une mine d'info ! j'aime bien te lire. Bonne année !!!

virginie 30/12/2011 11:10

miam le brownies j'en connais qui sont fans à la maison !!!

bises et bon vendredi gourmand

virginie

gracianne 29/12/2011 16:36

Chouette une nouvelle recette de brownies :)

delphine 29/12/2011 16:30

C'est vrai que quelques bouchées gourmandes, c'est très sympa pour clôturer un bon repas ! Souvent je fais des petits choux, des sablés et un petit gâteau fondant :)
Ce brownie a l'air délicieux !
Bises,
Delphine