Courgettes à l'Italienne

Publié dans Accompagnements

Paprikas2012-2-2010-1.jpg Paprikas2012-2-2013-2.jpg

Une recette idéale pour accompagner vos grillades, ces courgettes panées sont vraiment goûteuses et parfaites pour cette période estivale.
La recette est tirée du livre "Panés Gourmands" d'Esterelle Payany, des éditions Solar.
Tout était parfait, rien à changer et on s'est régaler ...

Histoire
Le terme polenta désigne généralement une bouillie de farine de maïs jaune ou blanc. Il peut être utilisé pour d’autres bouillies si l’on précise le type de grains dont elle est issue. Ainsi les Italiens parlent d’une polenta di fagioli (polenta de haricots).
La pollen (bouillie) était déjà la base de la nourriture des paysans dans le nord de l’Italie avant que le maïs ne soit ramené en Europe par Christophe Colomb. Les gens de la
campagne avaient souvent peu de ressources, l’épeautre ou le sarrasin bouillis à l’eau avec des pois chiches ou des fèves constituaient l’essentiel de leur repas. Ce régime alimentaire était souvent à l'origine de déficiences en vitamines.
Le climat du nord de l’Italie était favorable à la culture du maïs. Comme il poussait bien, il était bon marché. On commença à le moudre pour en faire de la polenta qui, accompagnée d’un peu de sauce, de viande ou de fromage, devint l’élément central d’un régime alimentaire plus équilibré. Puis le maïs gagna les autres régions d’Italie et la polenta remplaça peu à peu le pain et les pâtes, avec des recettes différentes selon l’endroit où l’on se trouvait. Elle était toujours cuite dans un grand chaudron en cuivre suspendu dans la
cheminée. Ce sont les femmes qui faisaient la polenta, la remuant sans interruption, avec un grand battoir en bois. Au cours de son histoire, la polenta a parfois été considérée comme la nourriture du pauvre. Mais elle a su gagner de nouveaux fidèles qui mettent un point d’honneur à la fabriquer comme autrefois, à la main. On la consomme souvent chaude, à la place du pain, avec du lapin, de l’agneau, du gibier, des champignons, ou même avec du fromage frais. Elle est également délicieuse primo, c’est-à-dire avec du beurre et du parmesan râpé. On fera griller les restes de polenta, ou bien on les mangera à la poêle avec une sauce tomate et du fromage.
On trouve aujourd’hui de la polenta svelta (polenta rapide), qui est en fait une polenta déjà cuite qui a été séchée et moulue à nouveau. Elle permet de faire en très peu de temps une polenta honorable, sans toutefois être aussi savoureuse que la vraie.

Pour 4 personnesPaprikas2012-2-2006-3.jpg
Préparation : 15 min

Cuisson : 4 à 6 min

 

Ingrédients :

- 2 belles courgettes bien lisses
- 60 g de parmigiano reggiano râpé

- 1 gros oeuf

- 60 g de polenta fine précuite

- 1 cuillère à café de thym

- 15 cl d'huile végétale

- Poivre du moulin


Préparation :

Lavez et essuyez les courgettes. Ôtez les extrémités, puis coupez-les dans la hauteur en lamelles de 4 à 5 mm.
Versez le parmigiano reggiano dans une assiette creuse. Ajoutez le thym et quelques tours de moulin à poivre, puis mélangez.
Dans un bol, battez l'oeuf à la fourchette avec 3 cuillerées à soupe d'eau, puis réservez.
Passez les lamelles de courgettes dans le fromage râpé en appuyant légèrement pour qu'il adhère bien. Passez-les ensuite dans l'oeuf puis dans la polenta.
Dans une poêle, faites chauffer l'huile, puis faites dorer les courgettes à feu moyen, 2 à 3 minutes de chaque côté, en surveillant attentivement pour éviter qu'elles ne brûlent.
Servez avec une sauce tomate.

Si vous voulez me suivre sur Ma Page Facebook, c'est par LA 

Commenter cet article

sana 01/08/2012

ça doit être super bon, ça donne faim en tous cas!!!

Nuage de Lait 04/08/2012

Très sympa cette recette, il faut en profiter des courgettes, elles sont bonnes là maintenant
bises
jojo

christine 06/08/2012

Originale cette façon d'accommoder les courgettes, ça change! merci pour la recette!!!

gourmandelise 07/08/2012

Appétissante cette recette pour accompagner les grillades!

gracianne 16/08/2012

Esterelle, elle est trop forte. Et tes photos a toi, elles me mettent toujours en appetit.