Glace à la Bière et aux Spéculoos et un Livre à Gagner

Publié dans Desserts

Paprikas2012-2-1838-1.jpg Paprikas2012-2-1841-2.jpg

Oui ! Oui ! Vous avez bien lu ! Une glace à la bière.
C'est en recevant mon livre mensuel "Bière, 30 recettes gourmandes sucrées et salées" de Martine LIZAMBARD des éditions Solar que je suis tombée sous le charme de cette recette !
A vrai dire, il y en a quelques unes qui m'ont fait de l'oeil aussi, je les testerai plus tard.
La glace à la bière et aux spéculoos est assez surprenante, elle est goûteuse et on sent bien le goût de la bière en plus des spéculoos. Un peu trop sucrée à mon goût, réduire un peu le sucre si c'est possible et ne pas servir plus de 2 boules car c'est assez bourratif à la fin ! Sinon, ca reste impeccable.

Et pour vous remercier de votre fidélité, j'ai envie de vous faire gagner un livre de cuisine des Editions Solar et qui restera une surprise. Je vous demande juste de me laisser un commentaire en bas de ce billet en me racontant la glace la plus original que vous ayez eu l'occasion de déguster.

Et
juste après, je regrouperai vos commentaires, puis un logiciel de tirage au sort se chargera de choisir le gagnant ou la gagnante.

Ce jeu  débutera dès maintenant et s'achèvera le dimanche 1er Juillet à 23h. Go Go Go !

Histoire
L’histoire des desserts glacés commence en Chine et en Arabie.
En Chine, des glaces refroidies par de la neige ou de la glace, étaient fabriquées plusieurs siècles avant notre ère.
Cette technique chinoise a ensuite été adoptée par les Arabes pour produire les sharbets (mot signifiant "glaçon fruité" en arabe et qui a donné le mot "sorbet").
Ces sirops refroidis avec de la neige étaient très appréciés des khalifes de Bagdad et allaient bientôt faire le tour du monde.

En 300 ans avant J.-C., les glaces aux fruits firent leur apparition à la cour d’Alexandre le Grand. Il s'agissait de macédoines de fruits mélangées à du vin du Miel et refroidies au contact de la neige.
Trois siècles plus tard, l'empereur romain Néron faisait apporter de la neige des monts Apennins pour servir des rafraîchissements à base de miel, d'eau de rose, de Cannelle et de fruits secs lors des banquets impériaux.

C'est l’explorateur Marco Polo qui fit connaître les glaces en Europe, en rapportant de Chine le secret de leur fabrication au XIVème siècle.
Cette nouveauté fut d’abord servie en Italie, sur les tables royales et papales.
La cour de France découvrit les sorbetti et les granités grâce à l'Italienne Catherine de Médicis qui avait épousé le roi Henri II.
A la cour de Louis XIV, Vatel créa des crèmes glacées à la vanille et au chocolat.

En 1668, l'Italien Francesco Procopio ouvre le Café Procope, à Paris et propose plus de 80 parfums de glace à sa clientèle.
La Vogue de cette spécialité, qui permet de déguster des fruits hors saison, est immédiate.
Face à un tel engouement du public, la corporation des limonadiers reçoit officiellement le droit de fabriquer des glaces en 1676.
Il fallut attendre la fin du XIXème siècle pour qu’apparaissent les premiers marchands ambulants dont le succès ne s’est jamais démenti.

 

Pour 4 personnesPaprikas2012-2-1835-3.jpg
Préparation : 30 min
Cuisson : 30 min
Sorbetière : 30 min
Congélation : 4h

Ingrédients :

- 6 jaunes d'oeufs
- 25 cl de bière ambrée
- 25 cl de crème liquide entière
- 100 g de sucre en poudre blond
- 180 g de spéculoos

Préparation :


Versez la moitié du sucre et la bière dans une casserole et chauffez doucement en remuant. Quand le sucre est complètement dissous, amenez le liquide à petits frémissements et laissez cuire 5 minutes. Ajoutez la crème en remuant, faites repartir l'ébullition et retirez aussitôt du feu.
Dans un saladier, battez les jaunes d'oeufs avec le reste du sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et soit mousseux. en continuant de fouetter, délayez en versant lentement le sirop à la bière bouillant.
Reversez la préparation dans la casserole et faites épaissir à feu aussi doux que possible, ou au bain-marie, sans cesser de remuer, jusqu'à ce que cette crème nappe la cuillère, en veillant à ne jamais la faire bouillir.
Emiettez les spéculoos, ajoutez-les à la crème et laissez refroidir complètement.
Mélangez délicatement, versez dans une sorbetière et laissez la glace tourner pendant 30 minutes. Mettez-la dans un tupperware puis au congélateur pour au moins 4 heures.

 

Si vous voulez me suivre sur Ma Page Facebook, c'est par LA 

Commenter cet article

Macaronette 01/07/2012

Génial cette recette et étonnante. Je la note précieusement

Lydie 01/07/2012

Bonjour,
La glace la plus surprenante que j'ai goûté jusqu'à aujourd'hui était au malabar.
Bon dimanche.

Delphine 01/07/2012

Vraiment surprenante en effet cette glace ! J'aime assez la bière en cuisine, mais plutôt dans des recettes salées... je serais curieuse de tester ta glace pour voir !
Sinon, j'ai goûté une glace à l'Irish coffee, c'était aussi très surprenant mais délicieux ! C'est donc avec cette glace que je participe à ton concours !
Merci à toi & à Solar, et bonne soirée :)
Bises,
Delphine

Ingrid(Le Jour où) 01/07/2012

Ta glace à la bière ma rapelle une crème à la bière qu'on avait mangé à Munich lors d'un voyage au Lycée. C'était original et étrange en même temps, un peu trop amer , il n'y avait pas le goût du
spéculoos pour équilibrer le tout. Ta glace doit être nettement meilleure, je ne me ferais prier pour la goûter.
Alors la glace la plus originale mais aussi la plus horrible que j'ai pu goûter, c'était une glace bettrave/balsamique!Même ma fille qui pourtant mange tous les parfums de glace au Monde(même au
gingembre, à la verveine...) n'a pas aimé!

www.huile-casoli.com 28/10/2013

Délicieux