Les Roses Briochées Garnies #DéfiBoulange

Publié dans Pains

Roses-briochees-garnies.jpg Roses briochées

Nous revoilà Manue et à moi avec un nouveau #DéfiBoulange et cette fois-ci c'est une boulange salé !
Après le Stollen qui a fait plus que son effet et avec de très jolies participations sur notre page Facebook qui nous ont ravis.
Cette fois-ci on opte pour un pain brioché salé farci avec une farce de votre choix (la mienne était à la viande hachée et au fromage). L'idée c'est de réussir le façonnage de ce pain brioché en une forme originale qui est "une rose". Manue a trouvé l'idée sur Pinterest, donc du coup pour le défi vous pouvez choisir la farce qui vous plait, respectez juste la recette de la pâte ainsi que la forme de ces roses briochées garnies puis postez une photo de votre réalisation sur la page du défi.

Voilà ! Maintenant, c'est à vous de jouer...

La recette de Manue est par LA.
 
Histoire
L’histoire du pain commence en –8000 av. J-C. avec les prémisses de l’agriculture. L’activité de boulangerie se développera au cours de l’antiquité avec l’avènement des civilisations méditerranéennes (égyptienne, grecque et romaine).
Dans l’Europe rurale du moyen âge, nombreuses sont les périodes de disette qui entraînent l’apparition des pains de famines : pains de farine de gland, pains de racines et d’herbes pilées, …A cette époque, le système féodal régit les activités humaines, y compris la boulangerie : la cuisson du pain fait l’objet d’une redevance. Peu à peu, les boulangers, alors appelés talmeliers, s’organise en une corporation très puissante.
De 1870 à 1945, ce sont les débuts de la boulangerie moderne. Les inventions sont nombreuses et l’accès à des matières premières diversifiées est plus aisé. Pourtant, le pain va se raréfier à l’occasion de la crise économique de 1929, puis avec l’occupation allemande.
De l’après-guerre aux années 60, les fournils se modernisent. La boulangerie est encore une activité largement artisanale, même si les produits industriels sont des succès commerciaux auprès des consommateurs urbains.
Depuis les années 60, après la recherche d’un pain toujours plus blanc, le consommateur revient à des goûts plus typés. Les boulangers diversifient leur gamme de pains spéciaux et reviennent à des méthodes de fabrication traditionnelles : levain naturel, pâte peu pétrie mais très fermentée, four à bois. Le prix du pain est libéralisé en 1986. La concurrence des industries et des grandes surfaces se fait plus rude. Mais le dynamisme et le talent des artisans français leur assure un prestige qui ne connaît pas de frontières.


Pour 18 roses garniesRoses briochées garniture
Préparation : 30 min
Repos : 2h15
Cuisson : 20 min

Ingrédients :

- 500 g de farine 
- 25 cl de lait
- 20 g de levure fraîche du boulanger
- 2 cuillères à café de sel
- 80 g de beurre ramolli
- 1 oeuf pour la dorure

Farce :
- Viande hachée cuite
- Coriandre ciselée
- Fromage râpé 

Préparation :

Délayez la levure dans le lait.
Mettez la farine dans le bol de votre robot muni du pétrin puis ajoutez le sel et le lait-levure, mélangez.
Commencez le pétrissage. Lorsque le liquide est absorbé par la farine, ajoutez le beurre ramolli coupé en dés.
Pétrissez la pâte jusqu'à ce qu'elle devienne lisse et homogène.
Couvrez d'un linge et laissez doubler de volume dans un endroit tempéré environ 1h.
Dégazez votre pâte en la pétrissant un petit moment. Divisez votre pâte en 18 boules du même poids.
Couvrez les boules de pâte et laissez reposer 15 minutes.
Prenez une boule de pâte et étalez-la en un cercle de 10 cm. A l'aide d'un couteau faites une incision de 4 cm sur chaque côté du cercle ce qui vous fait 4 parties de pâte coupée mais reliée au milieu (voir photos).
Au milieu du cercle, déposez votre farce, 1 cuillère à soupe de (viande hachée, coriandre et fromage râpé) par exemple.  
Prenez une partie de la pâte et vous entourez la farce avec. Pareille avec la 2ème et ainsi de suite, jusqu'à ce que la farce soit complètement entourée de pâte et que le résultat forme une rose garnie (voir photos).
Refaites l'opération avec les autres boules de pâte.
Disposez les roses garnies sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant l'une de l'autre. Les couvrir avec un torchon propre puis laissez-les lever pendant 1h. 

Préchauffez le four à 180°C.
A l'aide d'un pinceau, badigeonnez les roses garnie avec un oeuf battu.
Enfournez-les  pour 20 minutes de cuisson.
Dégustez les roses garnies tièdes.

Paprikas-5-8702.JPGPaprikas-5-8703.JPGPaprikas-5-8704.JPG
Paprikas-5-8706.JPGPaprikas-5-8707.JPGPaprikas-5 8708
Paprikas-5-8710.JPGPaprikas-5-8711.JPGPaprikas-5-8718.JPG 

Si vous voulez me suivre sur Ma Page Facebook, c'est par LA    

Commenter cet article

Sophia 12/07/2014 19:35

En cours de cuisson je mettrais une photo sur ton Facebook!

gracianne 27/01/2014 16:05

J'avais eu envie de vous suivre, mais pas eu le temps. Elles sont trop mignonnes.

RoseAndCook 23/01/2014 09:51

J'aime beaucoup ces roses, elles sont sur ma to-do depuis super super longtemps, faudrait que je participe un peu aux défis boulange :)
J'avais vu ça sur un site qui s'appelle gastronomart je crois il y a 5 ou 6 ans et le principe est vraiment sympa !

samia 13/01/2014 21:12

beau et bon, bravo.

lustine 13/01/2014 13:20

génial!!!