Tajine de Pommes et Coings à l'Orange et Un Livre à gagner

Publié dans Accompagnements

Recettes-Mars-ea-8897-1.jpg TajinesSolar2.jpg


Dernièrement, les éditions Solar m’ont envoyé un livre bien ensoleillé et qui sent le sud "Tagines gourmands". J’ai testé une de ces recettes qui est le tajine de pommes et coings à l'orange que je trouve parfaite pour accompagner une viande blanche ou bien rouge !

Comme je vous avez promis dans mes anciens billets, je vous offrirai de temps en temps des livres de cuisine afin de partager ma passion avec vous. Aujourd’hui, pour gagner ce livre « Tajines gourmands ».je vous demande de me laisser un commentaire en bas de ce billet en me racontant votre première expérience tajine, première dégustation ou tout simplement quel tajine vous fait envie si vous n'en avez jamais goûté. Et un tirage au sort désignera l’heureux (se) chanceux (se). 

Ce jeu  débutera dès maintenant et s'achèvera le Mercredi 21 septembre à 22h.

Juste après, je regrouperai vos commentaires, puis une main innocente se chargera de choisir le gagnant ou la gagnante.
A vos claviers ....

Histoire et Dégustation
Fruit du cognassier, le coing ressemble à une poire par sa forme et sa couleur jaune. Il a un parfum fort, une chair dure et âpre quand elle est crue. Il est recouvert d'un fin duvet a maturité.
Originaire des bords de la mer Caspienne, le coing (ou "poire de Cydonie"), était déjà cultivé 4 000 ans avant notre ère. Il était très apprécié des Grecs, qui le mangeaient fourré au miel, et des Romains, qui l'utilisaient aussi en parfumerie.
Cultivé dans de petits vergers de l'est de la France, le coing est disponible sur le marché en automne. Les principales variétés sont : le Champion, le Géant de Vranja et le Coing du Portugal.

Pour le choisir, sachez que le coing est mûr lorsqu'il dégage un parfum agréable et que sa peau est bien jaune, avec un fin duvet qui s'en va facilement en frottant. Prenez le bien ferme et intact.
Pour le conserver, mettez le dans un endroit frais et aéré. Il se garde ainsi plusieurs semaines.
Le coing se déguste toujours cuit.
En Europe, on l'utilise pour faire des compotes (il se marie très bien avec les pommes et les poires), des confitures ou des gelées (le mot "marmelade" vient du portugais "marmelo", coing), des confiseries (comme les pâtes de fruits), et des liqueurs (comme le ratafia).
La pâte de coing est la meilleure recette pour apprécier le goût du coing; n'hésitez pas, elle surprend toujours agréablement les personnes qui ne connaissent pas.
En Orient, on le mange aussi salé, farci comme le poivron, ou dans des tajines.
Enfin, des tranches de coing revenues dans du beurre accompagnent très bien les volailles et le gibier. (Source l'Internaute)

Pour 4 personnesRecettes-Mars-ea-8904-3.jpg
Préparation : 20 min
Cuisson 20 à 25 min

Ingrédients :

- 500 g de pommes
- 600 g de coings
- 30 cl de jus d'orange frais
- Le jus de 1 citron
- 1/4 cuiilère à café de cannelle moulue
- 80 g de sucre en poudre

Préparation :

Mélangez 60 g de sucre, le jus d'orange et la cannelle dans une petite cocotte, chauffez doucement en remuant jusqu'à ce que le sucre soit complètement fondu, puis faites cuire 3 ou 4 minutes à petite ébullition.
Epluchez les coings. Coupez-les en quartiers, retirez le coeur et les pépins, et mettez-les au fur et à mesure dans le sirop pour éviter qu'ils noircissent. Couvrez et faites cuire 15 à 20 minutes à petits frémissements, jusqu'à ce que les fruits commencent à être tendres sans s'écraser.
Pendant ce temps, épluchez les pommes et coupez-les aussi en quartiers, en retirant le coeur et les pépins. Arrosez-les aussitôt du jus de citron.
Préchauffez le four à 180°C. Beurrez un plat à four ou à tajine.
Transvasez les coings dans le plat, puis répartissez les quartiers de pommes, arrosez du sirop à l'orange et saupoudrez du reste du sucre. Enfournez en couvrant si le jus est déjà assez concentré, ou à découvert s'il est encore très liquide. Faites cuire encore 10 à 15 minutes, jusqu'à ce qu'il ne reste que quelques cuillerées de sirop.

Servez chaud ou tiède comme accompagnement de viandes.

Si vous voulez me suivre sur Ma Page Facebook, c'est par LA  

Commenter cet article

BONNET 18/10/2012 09:36

bonjour je viens de decouvir le blog j adore continuer j adore helas j arrive trop tard pour gagner le livre des tagines une autre fois la coccinelle

deal maroc 02/08/2012 14:57

le tagine de coings est très fameux au Maroc, mais l'idée de pommes est très originale car les Coings ne sont toujours pas disponibles sur le marché et ils sont dure donc les pommes sont une bonne
alternative et j apprécie beaucoup l idée du jus d'orange , elle donnera certainement un bon goût au tajine

Lizon 25/09/2011 20:43


Jolie présentation!


Riane 22/09/2011 22:04


Mon premier tajine était d'un classicisme sans faille: olives et citron confit. Je me souviens de la fourchette écartant d'un air dédaigneux les olives (j'ai changé!) et m'accaparant le citron (là,
non...)


gracianne 21/09/2011 15:08


Ca ressemble presque a un dessert non?
Pour moi, le tajine, c'est la meilleure facon de cuire les legumes. Ils sont comme confits, de vrais bonbons. Ma premiere fois, je ne m'en souviens plus, mais la premiere fois la plus marquante fut
un tajine dans un petit restaurant d'Essaouira. En rentrant, je me suis achete un plat a tajine!